Peindre la peau du monde

Le corps comme utopie



Où il est question de la trace du corps dans l'espace et le temps, de sa perception et de son aperception.
Comment représenter, figer le corps vivant, sensible? Comment retranscrire une sensation, une respiration? Comment rendre compte de ce moment d'échange entre l'autre et moi-même, reliés par l'"être" humain?
Voilà en quelques mots la direction de mon travail plastique....



Deux volets:

- les paysages: qui sont le lieu d'expérimentation de la capacité de la matière à transcrire une sensation. Une sensation qui passe par l'oeil mais engage le corps entier: temporalité, vibration, toucher...


-le corps humain: Le corps humain n'a pas de présent, et la perception que l'on a de l'autre doit inclure cette temporalité, ainsi que l'empathie naturelle. Ma peinture tente de retransmettre ce flux vital, par le mouvement et la métamorphose.



"Un poème est une peinture sans forme, une peinture est un poème qui a pris forme pour l'oeil." Mi Fou



https://vimeo.com/user29756567/k-droz
 

NB:
Ce site sera mis à jour régulièrement en fonction de l'avancée de mes travaux.
Si vous souhaitez être tenu au courant des nouveautés, vous pouvez demander à être inscrit sur ma liste de diffusion via le formulaire de contact.